A l’origine, je suis arrivé sur terre le 3 juin 1974 sous la forme d’un bébé humain.

    En parallèle de mon intérêt pour la bande dessinée, le cinéma et les balles rebondissantes, je traverse une scolarité classique qui me fait visiter les joies de la lime à bois, les calculs de méca, la philosophie du Taylorisme appliqué et le mystérieux point en croix de ma professeur de couture.

   Après ces essais insensés, je deviens éducateur spécialisé, ce qui, en soit, n’a rien à voir, mais me rapproche, sans le vouloir ou si peu, de l’univers des marionnettes et de leurs vies suspendues. 

 

   C’est en avril 2003 que naît Ploom, une bestiole toute menue et toute velue, turlututu chapeau pointu. Elle joue quelques représentations du «petit cirque de ploom» où je monte sur scène pour la première fois (en fait la première fois c’était dans un ballet de danse classique, mais cela reste un secret).

   Je m’associe dans la foulée avec un peintre et graphiste, pour créer le spectacle “qu’est-ce qui se passe ?”, trio de marionnettes de table sur fond de fourberies urbaines de voisinage. Tentative avortée mais qu’est-ce qu’on a rigolé !

   Puis je rejoins la compagnie de l’hémisphère de l’Ouest dans un conte pour enfants. Caché derrière le décor, j’ai la charge de la régie et de tout ce qui s’en suit, hormis de faire le café (pas le temps). C’est à cette période que je découvre un labyrinthe encore inconnu à mes yeux : la mise en scène.

Je commence alors à sinuer dans ces coulisses secrètes des va-et-vient du texte et des corps, et il faut bien le dire, cela me plaît grandement.

Je rejoindrai plus tard Les Forcinis et Poullaille & fils, spectacles burlesques de la même compagnie.

   

    Je co-écris ensuite un spectacle d’objets à fil pour bébé de moins de 77 ans. Ce sera l’occasion d’un réel travail de comédien marionnettiste puisque je m’y adonne à plein temps tout en continuant des ateliers de masques marionnettiques auprès d’enfants en difficultés relationnelles.

   L’année suivante voit arriver la rencontre avec la cie Electric Circus. Porté par leur belle énergie, je crée le personnage KluG, l’automate au coeur électrique.

  Après une nuit de pleine lune, je décide de m’émanciper en créant sur le web une plate-forme autonome et vitrine libre de mes futurs créations.

   Je fais ensuite un passage au sein du collectif aïe aïe aïe et co-écris le spectacle PUPPETCRASHTEST.

  

   A suivre...

Biographie

(plus où moins non-exhaustive)

KluGspectacles.htmlspectacles.htmlshapeimage_2_link_0
BUGS
Bugs.htmlBugs.htmlshapeimage_3_link_0
Vidéos

Videos.htmlVideos.htmlVideos.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
Biographiebio.htmlbio.htmlshapeimage_7_link_0
Contacts
contacts.htmlcontacts.htmlshapeimage_8_link_0
Agendaagenda.htmlagenda.htmlshapeimage_10_link_0
Compagnie ?Compagnie.htmlCompagnie.htmlshapeimage_18_link_0
Morgan EuzenatAccueil.html
Micro CubeAccueil.html